Top 3 des travaux à réaliser pour faire des économies d’énergie en copropriété

Crust énergie - rénovation énergétique Calorifugeage

Depuis quelques années, le réchauffement climatique est sur toutes les lèvres. Beaucoup évoquent des petits pas, à réaliser individuellement, à son échelle : économiser l’eau, trier ses déchets, réduire sa consommation de viande.

Et si l’on ajoutait, en tête de cette liste, le fait de réaliser des économies d’énergies ? Cela ravirait la planète, mais également votre porte-monnaie !

Vous êtes copropriétaires et votre immeuble est une véritable « passoire thermique » ? Imaginez l’effet de travaux de rénovation sur le climat, et sur vos finances futures.

Quels travaux réaliser en priorité pour faire des économies d’énergie ?

Nous vous proposons donc aujourd’hui notre top 3 des travaux à réaliser en priorité en copropriété. Des travaux qui vont au-delà de la simple rénovation énergétique, et permettront à chacun d’être plus à l’aise chez soi, mieux dans son logement.

1° Le calorifugeage

Si vous ne connaissiez pas le terme, il est vrai que celui-ci peut faire peur. Il désigne pourtant quelque chose d’on ne peut plus simple : l’isolation des canalisations pour lutter, là encore contre les déperditions de chaleur.

Imaginez des tuyaux d’eau chaude, avec une eau à 50°C, qui passent dans un espace non-chauffé, dans lequel il fait moins de 5°C l’hiver. Cela représente une importante perte d’énergie, qui peut être évitée.

Ainsi, en moyenne, l’isolation de vos canalisations d’eau et de chauffage permet de réduire votre facture de 20%.

2° L’isolation de planchers bas

On parle de planchers bas pour désigner cette paroi qui, au niveau le plus de bas de votre immeuble, sépare un espace chauffé du sol, ou d’un espace non-chauffé : cave, sous-sol, parking, vide sanitaire. Cette isolation des planchers bas est parfois appelée « flocage ».

La déperdition de chaleur attribuée à ces planchers peut être considérable. Il est donc indispensable de penser à réaliser les travaux d’isolation pour lutter contre ces déperditions thermiques. Cela permettrait de réduire, en moyenne, votre facture de chauffage de 15%.

3° Isolation des vannes d’arrêt

La troisième piste que nous vous proposons aujourd’hui est l’isolation des vannes d’arrêt. Vous savez, ce sont ces vannes qui permettent d’actionner ou d’arrêter les chaudières collectives de votre immeuble.

Ces vannes présentent deux caractéristiques sur lesquelles il est possible d’agir :

  • Une déperdition de chaleur ;
  • Une nuisance sonore.

Installer un matelas isolant au niveau de ces vannes offre l’opportunité d’éliminer cette déperdition de chaleur, d’éviter les risques de brûlure, mais également de réduire le bruit d’environ 5 décibels.

Même si les choses ne sont jamais aussi simples, le calcul est tout de même éloquent : 15% d’économies grâce aux travaux de flocage, 20% grâce aux travaux calorifuges… ce ne sont pas là de petites économies.

Comment financer ces travaux de rénovation énergétique ?

Bien sûr, en théorie, réaliser des travaux d’isolation thermique dans votre logement ne présente que des avantages.

Ce serait oublier les nombreux freins à laquelle votre bonne volonté peut se heurter. C’est plus vrai encore lorsque l’on est copropriétaire et qu’il faut composer avec les autres copropriétaires et le syndic. Et c’est tout naturel : les travaux nécessitent des démarches, du temps, immobilisent l’immeuble sur plusieurs semaines, et, surtout, sont extrêmement coûteux…

Et si l’on vous disait que ce n’est pas le cas ?

Alors bien sûr, à un moment donné, les travaux immobiliseront bien votre immeuble : difficile de faire sans. Mais avec les dispositifs de l’état, les travaux ne vous coûtent rien. Avec Crust Energie, parce que votre temps est précieux, cela ne vous prendra que quelques minutes.

Grâce aux Certificats d’économie d’énergie, l’isolation de vos vannes d’arrêt, de vos planchers bas ou de vos canalisations sont financés à 100%. Inutile d’avancer les fonds : Crust Energie s’occupe de tout, de A à Z.

2019-11-20T15:57:57+00:00